Opération Astérix (le film)

Notre Dame des Luttes (le film)

Notre Drame des Landes (le film - 2015)

Au coeur de la lutte (le film)

Spécial Investigation - Ecolos : Ennemis D'Etat

Dernières actualités

Fermeture estivale des services de l'ACIPA du 14 juillet au 21 août 2018
Juillet 18, 2018

Bel été à tous !   Pour information, le comité de liquidation débutera ses travaux le trimestre prochain....

Décision de l'Assemblée Générale extraordinaire du 30 juin 2018 : dissolution de l'ACIPA
Juillet 2, 2018

Ce samedi 30 juin 2018, plusieurs centaines d'adhérents de l'ACIPA ont participé à une AG extraordinaire pour enten...

AG Extraordinaire de l'ACIPA le samedi 30 juin à 16h : quelques compléments d'information
Juin 22, 2018

Informations spéciales pour les adhérents de l'ACIPA Vous avez sans doute reçu ce début de semaine, la convocation ...

Le Tour Alternatiba sera à Notre-Dame-des-Landes du 7 au 8 juillet
Mai 29, 2018

Organisation de l'accueil de l'étape : Coordination des opposants Mise à jour du 19 juin 2018   Avez-vous réserv...

AG extraordinaire de l'ACIPA le 30 juin 2018 - 16h - Notre-Dame-des-Landes
Mai 25, 2018

Information importante aux adhérents de l'ACIPA   Depuis que, le 17 janvier dernier, le gouvernement a annoncé l’a...

Articles au hasard

Théâtre "Le cauchemar du préfet" à Fay les 7 et 8 juillet pour NDL2017 - Réservez !
Mai 31, 2017

Le "Cauchemar du préfet" sera programmé dans le cadre du rassemblement annuel estival NDL2017 organisé par la Coord...

Les prédateurs du béton
Janvier 26, 2014

Enquête sur la multinationale Vinci Créé en 2000, Vinci est vite devenu un champion du CAC 40 et l’un des leaders ...

Notre-Dame-des-Landes
Mars 14, 2014

Autour d’un projet d’aéroport au nord de Nantes se joue la plus grande bataille écologique française des années 201...

Notre-Dame-des-Landes : un projet « exemplaire » ?
Janvier 12, 2014

Plus le temps passe, plus on découvre des petits arrangements entre amis, des comportements un peu limite, des pant...

Mobilisation sans précédent le samedi 22 février - Communiqué du COPAIN
Février 25, 2014

Les paysannes et paysans des Copains du 44 et de tous le grand Ouest saluent la mobilisation sans précédent, à Nant...

boutique-de-soutien 01boutique-de-soutien 02boutique-de-soutien 03

25
Février

Mobilisation sans précédent le samedi 22 février - Communiqué du COPAIN

Publié dans Communiqués de presse
Les paysannes et paysans des Copains du 44 et de tous le grand Ouest saluent la mobilisation sans précédent, à Nantes samedi, pour exiger massivement l'abandon immédiat du projet de transfert d'aéroport. Mobilisation réussie grâce à l'organisation forte et unitaire de l'ensemble des composantes de la lutte.

Samedi les tracteurs vigilants posaient le rapport de force dans le calme et la détermination. Il n'y a pas eu de violence due aux paysans, donc la majorité des médias a ignoré la présence pourtant historique de 520 tracteurs dans Nantes.

L'entrée, le stationnement et la sortie de la ville sans incident, grâce à une organisation millimétrée, quoi qu'en dise le préfet, souhaitaient garantir la sécurité des paysannes et paysans souvent venus en famille.

Toute manifestation en milieu urbain entraîne généralement son lot de dégradations et d'exactions plus ou moins contrôlées, sans déchaîner les fureurs partisanes.

Nous déplorons que samedi, le ministère de l'intérieur, le préfet, avec l'accord de pouvoirs politiques, aient sciemment joué avec la sécurité de 50 000 citoyens venus manifester joyeusement en famille, en laissant se développer les affrontements, entraînant des dégâts inadmissibles et révoltants, pour servir la communication des pro-aéroport acculés, prêts à tout pour sauver leur projet d'un autre temps.

Le Copain 44
 
 

 

25
Février

Une mobilisation agricole sans précédent - Communiqué de presse de l'ADECA

Publié dans Communiqués de presse
L'ADECA réunie tient à remercier les agriculteurs et les CUMA venus en tracteur, et évidemment, les marcheurs venus eux aussi en masse pour refuser ce projet de déplacement d'aéroport.

520 tracteurs, c'est un niveau que nous n'avons jamais connu dans aucune action ; Ils ont répondu à l'appel du collectif COPAIN et au nôtre.

Cet immense refus du gaspillage des terres n'a pas été relayé par la presse qui a donné la priorité aux violences;  pas un chiffre, pas une évocation, pas une photo. Et pourtant, cette mobilisation agricole est un immense camouflet pour le premier ministre. Camouflet aussi l'ampleur de la mobilisation populaire, chacun sait qu'il faut multiplier  les chiffres de la préfecture par trois pour approcher la réalité.

Vu l'ampleur annoncée de la mobilisation, vu la catastrophe écologique que constituerait ce projet et l'impossibilité de mettre en œuvre, les compensations, ce projet est en train de mourir.

La seule issue pour les porteurs du projet est de discréditer le mouvement par la violence, en particulier auprès des Nantais. Comme par hasard, la violence a été au rendez vous et n'a été maîtrisée que tard après de nombreux dégâts,

 Nous avons eu peur pour les militants et pour notre matériel. Nous comprenons donc, et partageons le désarroi des Nantais devant les dégâts. La violence ne fait pas partie de nos modes d’action.

Mais cette journée ressemble trop à un plan bien préparé: samedi violences, dimanche attaques contre les opposants et les écologistes, lundi, mardi : communication sur les dégâts et on pourra ainsi continuer à essayer d'imposer ce projet.

Nous avons le sentiment d'avoir été pris en otage par d’un côté cent ou deux cent casseurs qui ont fait ce que le pouvoir attendait, et de l’autre par la police dont l’inefficacité était surprenante. Ainsi, ont étés tuées, l’ampleur et la visibilité de cette manifestation.

 

25
Février

Notre Dame des Landes , c’est toujours non ! - Communiqué du CéDpa

Publié dans Communiqués de presse

Ce 24 février, les élus du CéDpa viennent de réitérer leur demande de rendez-vous  à Monsieur le Préfet, en attente depuis fin novembre. Pour évoquer le fond du dossier et lui faire part de leur mécontentement sur la manière dont le débat avec la Direction Générale de la Direction civile a été biaisé, mais aussi pour lui demander confirmation des propos qu’il semble avoir tenus en conférence de presse à la suite de la manifestation du samedi 22 février.


En effet, dire que les opposants dont nous sommes doivent « cesser d’être la vitrine légale d’un mouvement armé » est non seulement ridicule mais aussi insultant. Nous avons appelé à la manifestation populaire du 22 février et nous ne le regrettons pas. Nous ne sommes pas responsables des échauffourées qui ont eu lieu, car nous ne sommes pas, jusqu’à preuve du contraire, chargés du maintien de l’ordre. Certes, nous condamnons les actes de vandalisme mais, dans le même temps, nous avons de nombreuses interrogations sur la manière dont  la Préfecture a observé et laissé faire ces débordements.

Opposés à la construction de cet aéroport pour des raisons économiques et écologiques, nous avons toujours travaillé avec le souci de la transparence et dans la recherche de la vérité. Nous sommes bien obligés de constater aujourd’hui que ce n’est pas ce qui préside au pseudo dialogue mis en place par le Premier Ministre et le Ministre des Transports. Nous entendons aujourd’hui que les partisans de l’aéroport voudraient justifier le début des travaux par les débordements de samedi ! Les dégâts - réels et choquants - ne peuvent valoir justification pour faire disparaître irrémédiablement une zone humide remarquable pour réaliser un équipement inutile. Nous ne nous laisserons pas enfermer dans ce piège et continuerons à faire toute la vérité sur les mensonges et les faux arguments qui fondent aujourd’hui la « vérité officielle » du projet d’aéroport.

28
Février

Communiqué du MEI - Manifestation du 22 février

Publié dans Communiqués de presse
Le samedi 22 février 2014 à Nantes, le MEI s’est joint aux 50 000 manifestants pacifiques de tous âges venus (de toute la France,  accompagnés par les agriculteurs et leurs 520 tracteurs) pour dire son opposition au projet d'aéroport de NDDL.

La manifestation a malheureusement été aussi le lieu de scènes de violences inacceptables, que le MEI condamne. En revanche il faut néanmoins s’interroger sur les responsabilités des uns et des autres, et, à ce sujet, le MEI appelle à une grande prudence. Qui a décidé de modifier le tracé de la manifestation  pour  défiler devant les bureaux de Vinci ? Pourquoi les forces de l’ordre étaient-elles absentes  lorsque les casseurs entraient en action (bris de vitres ou ramassage de pavés) sous les caméras de télévision pour intervenir finalement trop tard et de façon si spectaculaire ?
L’aéroport actuel offre des possibilités d’aménagements à moindre coût tant financier  qu’écologique : de nombreuses études le prouvent, avec des arguments raisonnés qui ont été très faiblement diffusés par la presse et encore moins via les grands médias.

Le MEI appelle  solennellement le gouvernement à prendre en compte la solution alternative de la rénovation de l’aéroport actuel de Nantes Atlantique. Cette option représenterait une belle sortie de crise, bienvenue au regard de la situation économique de notre pays. Par son obstination le gouvernement porte une part de responsabilité dans les dérapages violents qui accompagnent l’évolution du dossier de Notre Dame des Landes

Antoine Waechter

 

twitter acipa

Scoop it !

revue-de-presse

lettre-informations

Calendrier évènements

 

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑