30
Octobre

Marche solidaire contre les violences policières et judiciaires le 8 novembre 2014 sur la Zad

Publié dans Communiqués de presse

Mise à jour du 9/11/2017

Voir le reportage de Presqu'Ile Gazette

http://www.presquilegazette.net/presquilegazette-net-pages/environnement/notre-dame-des-landes/reportages/marche-solidaire-contre-les-violences-policieres-et-judiciaires-sur-la-zad.html

La vidéo de Télénantes :

 

Mise à jour du 7/11/2014

Texte commun lu lors de la conférence de presse du jeudi 6 novembre à la Vache Rit

 

Les différentes composantes du mouvement anti-aéoport représentées ici par l'Acipa, le CéDpa, l'Adeca, Copain, Attac et EELV et des occupants de la Zad sont révoltés par l'assassinat de Rémi Fraisse sur le site du Testet.

 

Ici à Notre Dame des Landes, nous avons subi la violence policière notamment lors de la tentative d'expulsion de la Zad fin 2012. Nous connaissons et dénonçons le danger que représente les armes prétenduement non létales de la police. Ces armes tuent comme elles viennent de le faire, mutilent comme lors de la manifestation du 22 février 2014 ou plus récemment dans la banlieue de Blois.

 

Nous refusons de nous laisser intimider, et continuerons à lutter, ensemble, contre ce projet d'aéroport destructeur, et réaffirmons notre solidarité avec les personnes en lutte au testet, contre l'usine des 1000 vaches et ailleurs

 

Nous soutenons l'appel de Copain 44 à la marche solidaire contre les violences policiaires et judiciaires le 8 Novembre sur la Zad de Note Dame des Landes.

 

N.B. le Parti de gauche 44 et ensemble44 appellent également à la marche

 


 

Le communiqué de COPAIN44 - 30/10/2014

Les membres et sympathisants du Collectif Copain44 sont révoltés par la mort de Rémy Fraisse, dramatique conséquence, tristement prévisible, de la volonté du pouvoir en place de réprimer par la violence policière et judiciaire l'expression de toutes nos contestations citoyennes.

 

Nous demandons que la responsabilité, non seulement de l'homme qui a lancé la grenade meurtrière, mais de tous les échelons de la hiérarchie décisionnelle qui ont mis en place les conditions de ce terrible drame, soient établies, reconnues et sanctionnées.

 

Nous demandons l'abandon immédiat de l'utilisation de toutes les armes dites « non létales » qui ont déjà tant de fois mutilé et tué, au Testet et ailleurs.

 

Bien que révoltés, nous refusons de répondre par la violence et la destruction à cette violence institutionnalisée.

 

Copain 44 appelle à une marche unitaire le samedi 8 novembre 2014 à partir de 14h00 sur la Zad entre le Sabot, la forêt de Rohanne et la Chateigne, lieu où nous avons subit la même violence policière en 2012, mais où nous avons aussi su être solidaires pour y résister.

 

Copain 44

04
Mars

« Sivens, plus jamais ça ? »

Publié dans Communiqués de presse

Alors que l’opposition au barrage de SIVENS fait preuve de sang froid pour ne pas entrer dans le cycle infernal de la violence, l'ACIPA souhaite faire part de son soutien total aux opposants en situation de siège par des groupes d'individus à l'attitude pour le moins violente et agressive. Il n'est pas acceptable que des personnes, fussent-elles ou non adhérentes de la FDSEA, fassent preuve d'un tel corporatisme qu'elles en viennent à restreindre le droit de leurs concitoyens à se déplacer, usant d'intimidation dans le moins pire des cas, y compris contre des agriculteurs (voir notamment ci-dessous le témoignage posté sur Facebook par l'épouse de l'agriculteur opposant au projet).

Par ailleurs, l'ACIPA dénonce tout autant et avec la plus grande vigueur, les actions miliciennes qui ciblent les personnes, les habitats et les matériels aux seules fins d'instaurer un climat de terreur pour faire taire l'opposition au projet de barrage, alors même que l’inutilité du projet a été confortée par les études demandées par la ministre de l’Environnement..
Ces terribles comportements semblent se développer sans qu'une réponse adaptée de l’État y mette un terme.

L'ACIPA est très attentive à la façon dont les pouvoirs publics traitent cette situation explosive.
Un autre malheur ne doit pas arriver, l’État et le syndicat FNSEA en porteraient la pleine et entière responsabilité.

 

Témoignage de Nadine Lacoste, 2/03/2015
 

Bilan de ma journée.
Pro barrage en bas de chez nous, les mensonges fusent, nos voisins ont la langue bien pendue.

Résultat
Impossibilité d'aller chercher notre fils à l'arrêt de bus qui se situe sur la D999 qui est une route à grande circulation. Les pro barrages refusent catégoriquement que l'on sorte de chez nous. Menace de mort, de dégradation de véhicule, coup de téléphone de pro barrages qui se trouvent en bas de chez nous etc. ,

Conclusion
Impossibilité de sortir de chez nous malgré la protection des forces de l'ordre..mon fils a du être ramené chez nous par une amie, au franchissement des barricades malgré la protection de la gendarmerie un pro-barrage a fait plusieurs photos de notre fils.
Mardi est un nouveau jour et l'on verra ce qu'il se passe sachant que vu leurs agressivité et que le risque zéro n'existe pas on préfère que notre fils reste à la maison donc privation d'école (alors qu'elle est obligatoire) et en ce qui me concerne je me suis vu dans l'obligation de prévenir mon boulot pour dire ce qu'il se passait donc je suis privée d'aller travailler.
La suite c'est quoi un nouveau mort??????


https://www.facebook.com/nadine.lacoste/posts/837534822959042?fref=nf

30
Octobre

Le drame du Testet ne doit pas se reproduire, ni à Notre-Dame-des-Landes, ni ailleurs !

Suite à la manifestation de ce lundi 27 octobre à Nantes, l’ACIPA condamne les dégradations commises dans le centre-ville, dans le prolongement d’un hommage à Rémi Fraisse, tué par les forces de l’ordre dans la forêt de Sivens, dans le Tarn. Hommage rendu précédemment à 18h, pacifiquement et symboliquement devant le monument aux morts face à la préfecture.

 

L’ACIPA n’appelle pas à participer à la manifestation organisée par des habitant-e-s de la ZAD  le samedi 1er novembre à Nantes, pour les raisons suivantes :

  • Les débordements violents qui suivent les manifestations que nous voulons pacifiques sont inacceptables et nous refusons de risquer d’entrer dans la spirale de violence.
  • La famille de Rémi Fraisse et le collectif des opposants au barrage du Testet ont appelé au calme et non à la vengeance. Nous entendons complètement cet appel et nous nous y associons.
  • Une nouvelle catastrophe est à craindre comme celle de Sivens. La lutte de Notre Dame des Landes ne doit pas connaître la même situation dramatique.

L'ACIPA ne reste pas dupe devant les tentatives de salir la mémoire de Rémi, comme de salir la légitimité de nos luttes.

 

Le projet de Notre Dame des Landes ne sera pas stoppé par un « martyr » mais bien par la volonté pacifique et déterminée de ses opposants qui continueront de dénoncer les énormes mensonges liés à ce dossier jusqu’à l’abrogation de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) signée en 2008.

 

Continuons les luttes à Notre Dame des Landes, en Picardie, dans le Tarn ou ailleurs tous ensemble, en restant fidèles aux 3 piliers de notre lutte (mobilisation sur le terrain, procédures juridiques et volet politique).

 

Quelques liens

Premières réactions du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du testet

http://www.collectif-testet.org/actualite-268-premieres-reactions-du-collectif-apres-le-deces-d-un-manifestant.html

Réactions de l'ACIPA suite au drame du Testet

http://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/453-reactions-de-l-acipa-suite-au-drame-du-testet

Réaction du CéDpa (Collectif d’élu-e-s) :

http://www.presseocean.fr/actualite/sivens-les-elus-anti-aeroport-appellent-le-gouvernement-a-la-raison-29-10-2014-134457

Entretien avec un politologue – Les Inrocks

http://www.lesinrocks.com/2014/10/29/actualite/mort-dun-homme-manifestation-vaut-toujours-corruption-pouvoir-11532411/#.VFEO7Jh2T5o.twitter

Les proches de Rémi Fraisse témoignent : « Il n’a pas mesuré ce qui l’attendait » - Reporterre  
http://www.reporterre.net/spip.php?article6508

 

18
Septembre

20 septembre à Nantes : 2ème rassemblement de soutien aux opposants au barrage du Testet (Tarn)

Publié dans Divers

La coordination des opposants (+ de 50 groupes : associations, syndicats et mouvements politiques) appelle à rassemblement de soutien aux opposants au barrage du Testet (Tarn)

Le samedi 20 septembre 2014 à 11h

en bas de la rue Jean-Jacques Rousseau (près du square Daviais), là où s'est tenue la grève de la faim des opposants à NDL en 2012.

twitter acipa

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑