31
Décembre

10 février 2018 - Notre-Dame-des-Landes - ENRACINONS L’AVENIR

Publié dans Divers

Mise à jour du 9 février 2018 

 

Infos pratiques, cliquez ici -

Dont infos circulation (plan/consignes) 

Infos déambulations, cliquez ici

Programme fest-noz, cliquez ici

Programme des concerts, cliquez ici

Appel à bénévoles, cliquez ici

 

 # Pourquoi converger massivement sur la zad le 10 février ?


Depuis des décennies, les 1650 ha de la zad sont menacés par un projet d'aéroport climaticide, destructeur de terres nourricières, de zone humides et de liens sociaux. En lieu et place de ce projet, des paysan.ne.s résistant.e.s ont continué de vivre  sur leurs terres et de nouveaux.elles habitant.e.s sont arrivé.e.s dans les 10 dernières années. Il s'invente sur la zad des formes de vie, d'habitats et d'agriculture fondées sur le partage, la rencontre, le soin du vivant et des biens communs.
 
En ce 17 janvier 2018, le gouvernement a enfin décidé de renoncer à ce projet mortifère. Le 9 février, la Déclaration d’Utilité Publique du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes sera caduque.  Nous serons alors heureux de célébrer dès le lendemain la préservation de ce bocage, avec toutes celles et ceux qui ont accompagné cette longue histoire de lutte victorieuse au cours des dernières décennies ainsi que celles et ceux qui ont envie de le découvrir. 

 

Alors que le gouvernement a annoncé sa volonté de mener à bien des expulsions au printemps, nous poserons ensemble le 10 février les prochains jalons de l’avenir de la zad de Notre-Dame-des-Landes. Nous y affirmerons :

  • La nécessité pour les paysan-ne-s et habitant-e-s exproprié.e.s de pouvoir recouvrer pleinement leurs droits au plus vite.
  • Le refus de toute expulsion de celles et ceux qui sont venu.e.s habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y vivre ainsi qu’à en prendre soin.
  • Une volonté de prise en charge à long terme des terres de la zad par le mouvement dans toute sa diversité - paysans, naturalistes, riverains, associations, anciens et nouveaux habitants.
  • Le besoin, pour le mettre en œuvre, d’une période de gel de la redistribution institutionnelle des terres.
  • Le désir partagé que ce territoire reste un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole.

  

Cette journée sera aussi l'occasion de montrer notre solidarité vis-à-vis de diverses résistances contre des projets destructeurs et autres luttes sœurs.

Si le gouvernement décidait envers et contre tout de mener à bien des expulsions sur  la zad, il nous faudrait alors être aussi fort nombreux.ses à réaffirmer notre volonté de l’empêcher.

Nous vous appelons donc à vous organiser dès aujourd’hui pour se retrouver nombreux.ses sur la zad le 10 février et enraciner son avenir.

Chacun.e est invité.e le 10 février à apporter pousses, arbustes ou arbrisseaux pour enrichir les haies du  bocage et marquer l’enracinement de chaque lieu défendu.



Nous rappelons ci-dessous les bases communes que s'est donné le mouvement dans la perspective d'un avenir sans aéroport au-delà de l'abandon du projet.

 

## Parce qu’il n’y aura pas d’aéroport (Texte des 6 points sur l'avenir de la ZAD)

Ce texte en 6 points a pour but de poser les bases communes nécessaires pour se projeter sur la ZAD une fois le projet d’aéroport définitivement enterré.

Il a été réfléchi au sein d’une assemblée régulière ayant pour objet de penser à l’avenir des terres une fois le projet d’aéroport abandonné.
Assemblée qui regroupe des personnes issues des différentes composantes du mouvement de lutte. Ce texte a été longuement débattu, à plusieurs reprises, dans de multiples composantes et espaces d’organisation du mouvement.

Nous défendons ce territoire et y vivons ensemble de diverses manières dans un riche brassage. Nous comptons y vivre encore longtemps et il nous importe de prendre soin de ce bocage, de ses habitant-e-s, de sa diversité, de sa flore, de sa faune et de tout ce qui s’y partage.

Une fois le projet d’aéroport abandonné, nous voulons :

  1. Que les habitant-e-s, propriétaires ou locataires faisant l’objet d’une procédure d’expropriation ou d’expulsion puissent rester sur la zone et retrouver leur droits.
  2. Que les agriculteurs-ices impacté-e-s, en lutte, ayant refusé de plier face à AGO-VINCI, puissent continuer de cultiver librement les terres dont il-elles ont l’usage, recouvrir leurs droits et poursuivre leurs activités dans de bonnes conditions.
  3. Que les nouveaux habitant-e-s venu-e-s occuper la ZAD pour prendre part à la lutte puissent rester sur la zone. Que ce qui s’est construit depuis 2007 dans le mouvement d’occupation en terme d’expérimentations agricoles hors cadres, d’habitat auto-construit ou d’habitat léger (cabanes, caravanes, yourtes, etc), de formes de vies et de luttes, puisse se maintenir et se poursuivre.
  4. Que les terres redistribuées chaque année par la chambre d’agriculture pour le compte d’AGO-VINCI sous la forme de baux précaires soient prises en charge par une entité issue du mouvement de lutte qui rassemblera toutes ses composantes. Que ce soit donc le mouvement anti-aéroport et non les institutions habituelles qui détermine l’usage de ces terres.
  5. Que ces terres aillent à de nouvelles installations agricoles et non agricoles, officielles ou hors cadre, et non à l’agrandissement.
  6. Que ces bases deviennent une réalité par notre détermination collective. Et nous porterons ensemble une attention à résoudre les éventuels conflits liés à leur mise en oeuvre.

Nous semons et construisons déjà un avenir sans aéroport dans la diversité et la cohésion. C’est à nous tout-e-s, dès aujourd’hui, de le faire fleurir et de le défendre.


## A lire et partager - Toutes les dernières infos pratiques pour le 10 février sur la zad.


- Stand : Nous ne pourrons dans les conditions et délais d'organisation actuesl fournir des stands pour des tables de presses des divers luttes et comités qui voudraient en avoir pour le 10 février. Il est possible cependant de venir en monter la veille si vous apportez votre propre équipement. Prévenir avant à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Programmation musicale - fest-noz / rock / electro : la programmation définitive des différentes scènes sera disponible sur les sites zad et acipa à partir de vendredi. La programmation bal/fest'noz est déjà visible ici : http://zad.nadir.org/local/cache-vignettes/L500xH1003/affiche_fest_noz_10_fev_def-0983e.jpg?1517306797

- Parking : Un plan de circulation  est disponible. Merci de l'avoir avec vous. Vu l'ampleur de la mobilisation et les difficultés de circulation auxquelles on peut s'attendre, il sera primordial de garer sur une seule voie, de suivre les indications à ce niveau, ainsi que de penser des co-voiturages et trajet possibles en vélo depuis les bourgs alentours.

- Bus : Les cars seront accueillis place de l’Eglise de Notre Dame des Landes, une équipe circulation les amènera vers un lieu où des boissons chaudes vous seront proposées. Il est impératif de signaler votre venue et votre heure d’arrivée prévisionnelle auprès de Pascal Fresneau, adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , Vous lui donnerez également les coordonnées du responsable du car et celles du chauffeur. Merci de votre compréhension.

- Prises de paroles :  Des prises de paroles de diverses luttes ami.e.s pourront avoir lieu au départ des cortèges. Certaines autres entre les groupes sur les scènes de fin d'aprem' soirée. Nous essayons de nous organiser au mieux à ce niveau et vous demandons de nous prévenir à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Recueil des objets symbolisant les autres projets contestés : Il s'effectuera aux deux points de départ. Les objets seront ensuite amenés en cortège jusqu'au caramentran.

- Affiches et tracts : il y a des affiches et tracts en version noir et blanc pour cette mobilisation que vous pouvez facilement copier par chez vous  si vous n'avez pas eu de tracts et affiches couleurs . Ils sont là : tract pdf en noir et blanc https://dl.poivron.org/365doswrhpjvrnlllb5p-c7fc6c7ebfoq37v6
Affiche pdf en noir et blanc : https://dl.poivron.org/c4v4podizeu7vutxm7ui-prfpr6rzooxvcsma
Il reste par ailleurs des tracts et affiches couleurs à l'accueil de la Rolandière sur la zad.

Des badges ont été fabriqués pour aider au financement de cette journée ; ils seront disponibles auprès de “vendeurs ambulants” patentés le jour même et au stand de l’ACIPA sur le terrain ou au local de NDL.

- Cantine et repas le jour même : une flotte de cantines collectives va essayer de faire de son mieux pour répondre aux appétits le jour même. Ceci dit, comme on attend encore une fois beaucoup de monde, on vous demande par précaution de prendre aussi de quoi manger avec vous.

- Hébergement  / camping : A peu près, la plupart des lieux d'accueils de la zad semblent d'ores et déjà surchargés de demande d'hébergement à ce moment là, donc à moins que vous ayez déjà réservé une place, ne comptez pas là-dessus. Il y aura des possibilités de camping sur prairie  le soir même sur des parcelles dédiées à ça. Prévoyez des changes et de quoi avoir chaud. Il est aussi possible et recommandé de chercher des hébergements chez des particuliers par le biais de ce site : www.annonces-ndl.org

- Déchêts et autonomie : Nous allons faire au mieux pour mettre le nombre suffisant de poubelles à disposition mais ne sommes pas sûr d'y arriver. Nous invitons donc chacun.e à venir avec un petit sac poubelle et de quoi éventuellement repartir avec ses déchêts.

- Bottes et humidité : Cela faisait un moment que ça n'avait pas été à ce point, la zad risque d'être très humide. Préparez vous en conséquence en terme de chaussures et d'habits. Bottes indispensables !!!

- Infos de dernière minute : Pensez à regarder les sites zad.nadir.org et www.acipa-ndl.fr avant de partir.

- HELP !!! ! : On a besoin de beaucoup de coups de main pour l'orga et la préparation. c'est possible de s'inscrire sur : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La liste des chantiers et des précisions là-dessus sont à la fin de cet article.
 

DÉROULÉ de la journée et soirée

  • 10h30  Accueil des bus à Notre-Dame-des-Landes, café, tartines, chants, plantations d'arbres, balades.
  • 12h00  Arrivées sur la zad, pique-nique dans le sac (stationnements fléchés à partir des bourgs environnants) et ralliement d'un des deux points de départ des déambulations. (1. Gourbi - 2. Saint-Jean du Tertre)
  • 13h00  Déambulations en musique vers Bellevue
  • 15h00  Grand moment de convergence au niveau du hangar de l'avenir et du champ des bâtons
  • 17h00  Fête - Fest-Noz / Concerts / Rave / Spectacles / Cantines Populaires

 

INFOS PRATIQUES - planter sur la zad

Appel à arbres et plantations pour le 10 fev - Enracinons l'avenir

"Le 8 octobre 2016, vous aviez pu vous initier au « planter de bâton », le 10 février 2018, venez parfaire « votre planter de Marron » ! Un des symboles forts de cette journée sera la plantation d'arbres pour que le bocage vive longtemps, pour que nos projets croissent et fleurissent durablement.

Quelques conseils pour que ce projet se passe au mieux :

  • Les principaux lieux de plantations seront des haies bocagères et des  vergers. Les arbres recherchés sont avant tout des arbres d'espèces sauvages des campagnes, et des fruitiers. 
  • Qu’importe l’essence (éviter d’amener les lauriers palme, buddlejas, cerisiers à grappe, mimosa dangereux pour la nature...) pourvu que vous ayez l’ivresse de voir grandir d’ici quelques années votre arbre sur la ZAD !
  • En raison de la saison (non propice à la plantation), votre plant sera couvé en pépinière au niveau de bellevue puis planté dans l’année pour développer des haies forestières ou fruitières.
  • Nous vous demandons si possible de les étiqueter (espèce, variété,  et plus si vous le voulez). Pensez à des étiquettes et des encres qui résistent à la pluie !
  • A votre arrivée sur site, déposez votre arbre dans les bétaillères. Attention vous risquez quand même de marcher un peu avec les arbres : il faut qu'ils soient faciles à porter.
  • Pour ceux qui partiront du Gourbi, le Landes’art s’invite également à la fête du végétal ! Sur le chemin de Suez, dans la continuité de la Riottière, nous vous invitons à participer avec l’artiste, Marie-Hélène Richard,  à la finalisation d’une œuvre land’art. Cette œuvre sera pérenne. Vous pourrez venir la voir évoluer dans le temps. Sur ce même circuit , vous pourrez participer à la plantation d'un verger (les arbres seront sur place, à coté de la wardine). 
  • Ne vous embarrassez pas d’outils, vous devrez déjà vous occuper de votre plant

Si vous ne pouvez amener d'arbre, amenez des graines d'arbres! (en sachet et étiqueté si possible)

Enracinons l'avenir de la zad dans le bocage!

ACCÉDER EN VOITURE

 

Plans de circulation (Nouveau, modifié le 9/02/201))

2018-02-10 Plan-Circulation-Couleur  
Carte au format PDF ici

Consignes de circulation sur la Zad pour la journée du 10 février 2018 :

Le bocage est fragile, et l’hiver la zone humide regorge d’eau.

Le stationnement se fera UNIQUEMENT sur le bord droit des routes qui seront pour l’occasion mises en sens unique. (voir le plan de circulation ci-dessus)

Il n’y aura pas de parking dans les champs ou entrée de champ.

Essayez au maximum de garer vos voitures, camion, camping-car dans les bourgs voisins et finir vos trajets en vélos. (Repérage conseillé de la localisation précise de votre véhicule pour le retour du soir.)

Il est indispensable de suivre le sens de circulation en arrivant comme en partant du rassemblement.

Des espaces camping seront proposés, uniquement accessibles à pied.

 

ACCEDER EN CAR

Les cars sont attendus au bourg de Notre-Dame-des- Landes. Accueil des participants et animations sont prévus en matinée.

COVOITURER / ACCUEILLIR ou SE LOGER

Un site permet de répertorier annonces de demandes  et propositions d’hébergement, de covoiturage : www.annonces-ndl.org

PARTICIPER

Des bénévoles sont bienvenus, nombreux s'inscrire sur  / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

POUR PLUS D'INFOS

acipa-ndl.fr - zad.nadir.org

Pour tous renseignements sur le 10 février :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rassemblement du 10 février initié par le mouvement contre l’aéroport et pour l’avenir de la zad

(Naturalistes en lutte, Copain, habitant.e.s de la zad, Acipa, Coordination des opposants)


Télécharger


2018-02-10-FlyerP1

2018-02-10-FlyerP2

2018-02-10-FlyerP3

2018-02-10-FlyerP4

Affiche du fest noz

2018-02-10 Affiche-FestNoz

 Affiche des concerts

2018-02-10 Affiche-Concerts

Déambulations

Le 10 février à midi, grandes déambulations carnavalesques à la zad de Notre-Dame-des-Landes.

Depuis la décision du gouvernement, nous pouvons le dire clairement : le 10 février sera un jour d’allégresse, l’occasion de fêter tous ensemble la victoire du mouvement contre le projet d’aéroport et d’enraciner encore un peu plus l’avenir de la zad.

 

Cette célébration se déroulera trois jours avant le mardi gras, en pleine période de carnaval. S’il est une fête qui permet de narrer la geste des humbles chahutant les puissants, c’est bien celle-ci. Nous souhaitons donc qu’elle vienne inspirer le ton, le rythme et l’esthétique de la journée. Mais le carnaval dispose d’un autre attrait : fête des passages, il survient quand l’hiver n’a pas encore laissé place au printemps, que les jours peinent à rallonger, qu’une saison vient de se finir sans qu’on ait encore basculé dans la suivante. Autant d’allégories rappelant la fin de cette lutte d’un demi-siècle contre l’aéroport qui laisse place à de nouveaux enjeux et combats, ici et ailleurs. Ne nous y trompons pas, le carnaval ne célèbre pas un changement d’ère, il l’accompagne, voire le suscite. Rite grâce auquel on se projette ensemble dans l’avenir, confiants face à nos incertitudes, il est le premier jour des saisons futures.

 

Le 10 février, deux cortèges forts de musiques et de chants partiront donc du Gourbi et de Saint-Jean-du-Tertre aux alentour de 13h. Nous vous y convions déguisés autour d’un thème large et équivoque : « Nous sommes bocage ». Revêtez vos plus belles cornes de buis, arborez un superbe pelage de boue ou des plumes de granit… peu importe, nos costumes seront du bois dont on a défendu et sauvé cette terre. Armés de cette exubérance, nous pousserons des chars et des charrettes pleines d’objets. Nous avons besoin de vous pour les remplir. Nous vous proposons d’apporter des représentations de choses qu’il vous tiendrait à cœur de voir disparaître avec l’aéroport. Certaines luttes sœurs envisagent déjà de construire de grosses maquettes en carton symbolisant ici un méga-transformateur aveyronnais, là une poubelle nucléaire meusienne, ou encore un TGV transalpin. Ce sera donc le moment de mettre en avant nos combats communs et la solidarité entre nos luttes. Mais rien n’exige de limiter notre imagination à des infrastructures ou des GPII, et nous sommes sûrs que les idées ne vous manqueront pas pour illustrer ce contre quoi vous luttez.

 

Les cortèges convergeront jusqu’à la ferme de Bellevue où un énorme caramentran représentant l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes nous attendra. Grâce aux bagagistes du mouvement, nous l’agrémenterons de tous les objets trimballés dans les défilés puis nous laisserons le soin à l’animal totémique le plus célèbre de la zad d’y bouter le feu. Nous n’aurons plus qu’à danser et chanter à nos succès passés et à venir.

 

En vous espérant nombreux, joyeux et toujours déterminés.

 

-------------- Pour les chantiers de préparation et bénévoles : 

 

Les besoins de coups de main se précisent doucement pour le rassemblement du 10 février.

 

Nous avons besoin de volontaires :

1) Du lundi 5 février à partir de 9h00 au vendredi 9 fin de journée pour le montage du site de Bellevue: Montage des structures, scènes, barnums, toilettes sèches, fléchages de circulation et

stationnement…

2) Le samedi 10 : 

-le matin :  Accueil des participants (dès 8h00), aide au stationnement, accompagnement des déambulations, sécurité, sérénité sur l’ensemble du parcours en début d'après midi

-l'après midi et soirée  à Bellevue pour le « grand moment » du milieu de journée et la fête du soir:  accueil, logistique, sécurité et sérénité  sur le site (jusque tard…).

3) Dimanche 11 et lundi 12 pour le démontage sur Bellevue. 

Mardi 13, pour les plus courageux, nous prévoyons un débriefing.

 

- POUR LES GENS QUI VIENNENT AVANT LE 10 :

Durant le montage, du 5 au 9, une cantine nous préparera un repas partagé à midi. Pas de prise en charge le soir sauf le vendredi 9 où nous dinerons ensemble… une fois que tout sera prêt pour le lendemain ! Pour l’hébergement dans la semaine avant le 10, un camping sous hangar sera disponible . Il vous faut donc venir avec votre matériel de camping : tentes, matelas, duvets chauds, frontales, etc." En plus, possibilité de dortoir à Bellevue (sec mais non chauffé) (il faudra faire un petit déménagement vers le hangar du très petit jardin le samedi matin pour laisser le dortoir de Bellevue pour les « artistes » )

 

Pour celleux qui arrivent du 5 au 9 pour le montage, il faut vous présenter à la régie du site de Bellevue (hangar de l’avenir) et demander J-Pé et Syshak qui coordonneront les différents chantiers.

(il y aura un point tous les matins à 8h30)

 

- POUR LES COUPS DE MAIN DU 10 :

 

Pour celleux qui seront volontaires le 10, un point d'accueil central sera présent sur le site de Bellevue pour assurer l’accueil, la logistique sur le site de Bellevue, Pour le stationnement et l’encadrement des déambulations,le lieu des points d’accueil des volontaires vous seront précisés avant votre arrivée.

 

Merci de nous contacter via l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant dans l’objet Bénévole.

Indiquer vos nom, prénom (ou surnom), mail, n° portable… préciser si vous êtes seul.e ou 2, 4, 10…

Préciser vos dates ou créneaux de disponibilités (les journées peuvent être fractionnées, matinée, a midi..et le 10 (soirée et début de nuit en plus). 

Un grand merci pour votre participation à ce rassemblement qui marquera la fin d’une longue lutte et la construction d’un avenir inédit !

22
Avril

Déclaration de l'ACIPA le 21 avril 2018

Publié dans Divers

Notre-Dame-des-Landes -  Samedi 21 avril 2018


Les nouveaux habitants de la ZAD ont décidé de déposer leurs projets agricoles, artisanaux et culturels en préfecture ce vendredi 20 avril 2018. Cette décision est un pas en avant important pour l'apaisement sur la zone mais aussi l'expression d'un espoir pour continuer à développer un avenir singulier, solidaire, ancré dans le bocage.

 

L’ACIPA souhaite qu’un véritable dialogue s’installe avec les services de l’État, que des négociations s’engagent rapidement et que la circulation puisse être effective sur toutes les routes pour les paysans, les habitants et les autres usagers.

 

Les projets déposés n’ouvrent actuellement à aucun droit immédiat. Aussi nous restons vigilants à ce qu’aucune nouvelle vague d’évacuation ou de destruction ne soit mise en œuvre.

 

L’ACIPA relaiera l’appel à mobilisation au cas où une nouvelle intervention policière serait déployée par le gouvernement, en prônant, fidèle à sa philosophie, une résistance non violente.


L’ACIPA
 
  
29
Mai

Le Tour Alternatiba sera à Notre-Dame-des-Landes du 7 au 8 juillet

Publié dans Divers

Organisation de l'accueil de l'étape : Coordination des opposants

Mise à jour du 19 juin 2018

 

Avez-vous réservé votre week-end ?
La Coordination des opposants à l'aéroport accueille le Tour Alternatiba les 7 et 8 juillet !

Le Tour Alternatiba, c'est 5 800 km et 200 étapes à travers l'hexagone et au-delà, sur des vélos multiplaces.

C'est d'abord un mouvement qui ne veut pas se résigner. Tout au long de son périple, il va à la rencontre de celles et ceux qui, face aux catastrophes climatiques, aux politiques d'austérité, au chômage, s'indignent, se rencontrent et bâtissent ensemble un futur plus désirable.
Le Tour Alternatiba veut contribuer à faire passer les alternatives à une autre échelle, et construire un mouvement de résistance populaire aux projets climaticides.

Les organisateurs du Tour, Les Amis de la Terre, ANV-COP21 et Alternatiba, ont soutenu avec constance la lutte contre le projet d'aéroport, dans laquelle ils ont vu, comme nous, un combat contre le dérèglement climatique, pour la sauvegarde des terres agricoles et la biodiversité.

Nous comptons sur vous pour venir accueillir le Tour Alternatiba !

 

I- Appel à bénévoles

Votre aide sera précieuse, du vendredi 6 au dimanche 8 juillet.
Inscrivez-vous par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou en téléphonant au 06 70 58 04 32

 

II- Tenez-vous informé et participez à la promotion de l'étape

Allez voir le détail de l'étape de Notre-Dame sur le site du Tour : http://k6.re/nvi8z

Visitez la page événement Facebook  : http://k6.re/VcEIz N'hésitez pas à la partager, à aimer, à commenter...

 

III- Participez à la Vélorution

Venez accueillir les cyclistes et faire un bout de route avec eux à vélo.

- Pour 9 km, RDV Samedi 7 juillet à 11h au stade de Fay-de-Bretagne
- Pour 2 km, RDV Samedi 7 juillet à 12h15 au Parking de la Buchère (NDdL).

 

IV – Accueillez le Tour au bout de l'étape du jour

A partir de 12h30, si vous n'avez pu participer à la vélorution, tenez-vous prêt pour l'accueil au Boulodrome de Notre-Dame-des-Landes, près de la salle Cassiopée, rue Jules Verne.

 

V- Pique-nique

Pique-nique tiré du sac, avec quelques compléments.

 

VI- Et si on parlait de cette fameuse lutte de NddL ?

Echanges avec des acteurs de la lutte.

15h Retour sur l'histoire de ce long combat.

16h30 Ce qui se passe maintenant. Quelles perspectives ? Quels enjeux ?

 

VII- 18 à 19h30 Conférence-Débat « Climat : est-ce déjà trop tard ? Alternatives et résistances pour agir concrètement »

Conférence proposée par l'équipe du Tour

 

VIII- On termine la soirée ensemble ?

Repas et concert (à préciser)

 

IX- Dimanche, rencontres sur la zad

RDV 9h au Hangar de l'avenir de Bellevue (NDdL). Des habitants, des lieux, des réalisations, un projet collectif.

 

X- Déjeuner à la ferme de Bellevue

Pique-nique tiré du sac et plus.

 

XI- Formation à l'action non-violente et à la désobéissance civile

Animée par des formatrices et des formateurs du mouvement Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21), cette formation se déroulera à Notre-Dame-des-Landes.
Elle est gratuite et ouverte à toutes les personnes intéressées, quel que soit leur niveau d’expérience, y compris les personnes débutantes.
Désobéissance civile assumée ou actions sans risque juridique, utilisant le registre de la dénonciation ou bien celui de l’humour, l’action non-violente présente de multiples facettes permettant à chacune et à chacun d’y participer, selon le niveau d’engagement qu’il souhaite.
Mais tout commence par s’organiser de manière efficace : c’est le programme de cette formation ! Dans les semaines et mois à venir, des actions auront lieu visant notamment l'obsolescence programmée ainsi que les investissements climaticides des banques. Si vous voulez être formé-e et participer vous aussi aux prochaines actions, cette formation est pour vous !

Cf Page événement Facebook https://www.facebook.com/events/1938606053081184/

Pour participer à la formation, inscrivez-vous ici : http://k6.re/L_x6d

 

 


 

Message des organisateurs du Tour Alternatiba :

"Appel à rejoindre le Tour Alternatiba 2018 ! Accélérons le développement des alternatives pour relever le défi climatique !

 

Alors que l’Accord de Paris a fixé l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C ou 2°C maximum d’ici la fin du siècle, la somme des engagements volontaires actuels des Etats du monde entier nous conduit en réalité à un réchauffement de 3,5°C et pouvant même aller jusqu'à 6°C ! Le dérèglement climatique, qui est déjà une tragédie pour des millions de personnes principalement dans les pays du Sud, est ainsi en passe de s’aggraver au point de menacer les conditions de vie civilisée à l’échelle planétaire, et même les conditions de survie de l’Humanité. L’aggravation est si rapide qu’elle concerne désormais non seulement les générations futures, mais aussi les enfants qui naissent aujourd’hui même. Que pouvons-nous faire ?

 

Du 9 juin au 6 octobre 2018, le Tour Alternatiba s’élancera sur des vélos multiplaces pour un périple de 5800 kilomètres parcourant 200 territoires en France et dans les pays frontaliers, afin de diffuser partout un message porteur d’espoir : oui, les alternatives existent, nous pouvons vivre autrement, nous pouvons vivre mieux, et nous pouvons empêcher l’aggravation du dérèglement climatique !

 

Car les alternatives existent sur tous nos territoires, et dans tous les domaines ! Le Tour Alternatiba fera étape dans chacun des territoires traversés pour réunir les porteurs de ces alternatives, les mettre en lumière, et les faire découvrir au plus de monde possible.

 

Loin des fausses solutions, injustes, dangereuses et inefficaces, telles que la géo-ingénierie, les OGM, les agro-carburants, le nucléaire, loin des dérives des marchés carbone, des grands projets d’infrastructures inutiles et imposées, des accords de libre-échange et d'investissement qui renforcent le pouvoir des multinationales, des milliers d'alternatives concrètes aux causes du dérèglement climatique sont déjà mises en pratique tous les jours par des millions de personnes, d'associations, de collectivités territoriales…

 

Agriculture biologique et paysanne, consommation responsable, circuits-courts, cuisine végétarienne et végétalienne, relocalisation de l’économie, partage du travail et des richesses, reconversion sociale et écologique de la production, emplois climatiques, finance éthique, défense des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts, pêche durable, souveraineté alimentaire, solidarité et partage, réparation et recyclage, réduction des déchets, transports doux et mobilité soutenable, éco-rénovation, lutte contre l’étalement urbain et contre l’artificialisation des sols, préservation du foncier agricole, défense de la biodiversité, sobriété et efficacité énergétique, énergies renouvelables, villes en transition, éducation à l’environnement, etc. : les alternatives sont déjà là, elles évoluent, se rencontrent, permettent de créer des emplois de qualité et ne demandent qu’à être renforcées, développées, multipliées !

 

Le Tour Alternatiba partira le 9 juin 2018 de Paris, ville où a été signé l’Accord de Paris pour le climat, et arrivera à Bayonne le 6 octobre, où se tiendra un grand Village des alternatives, quelques jours après la publication du prochain rapport spécial du GIEC.

 

N’attendons pas que la solution vienne d’en haut : nous avons une part déterminante d’actions à mener depuis la base pour réussir la transformation de nos modes de vie et changer le système. Nous pouvons changer concrètement les choses chacun-e à notre niveau sur nos territoires, tout en renforçant le rapport de force permettant d’obtenir les changements au niveau global.

 

C'est pourquoi nous serons présent·e·s lors du passage du Tour Alternatiba à Notre-Dame-des-Landes le samedi 7 juillet, et nous appelons le plus grand nombre à nous y rejoindre ! La bataille pour la justice climatique se joue maintenant, c’est maintenant que nous agissons !"

 

Dans un message adressé aux organisateurs de l'accueil local, l'équipe du Tour Alternatiba  "espère que cette étape pourra mettre en valeur à la fois l'histoire de la lutte de NDDL, porteuse d'espoir pour d'autres terrains , et l'exceptionnelle expérience alternative menée sur la zad."

 

 

25
Mai

AG extraordinaire de l'ACIPA le 30 juin 2018 - 16h - Notre-Dame-des-Landes

Publié dans Divers

Information importante aux adhérents de l'ACIPA
 

Depuis que, le 17 janvier dernier, le gouvernement a annoncé l’abandon définitif  du projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes, vous êtes nombreux à nous questionner sur l’avenir de l’ACIPA. Ces réactions sont tout à fait légitimes puisque l’objet principal de l’association est bien la lutte contre le projet d’aéroport et que cet objectif est donc atteint.

Lors de sa séance du 4 mai dernier, le Conseil d’Administration de l’ACIPA a validé l’idée d’une AG extraordinaire pour discuter tous ensemble de l’avenir de l’association. Cette AG se tiendra le samedi 30 juin 2018 à 16h, salle Cassiopée de Notre Dame des Landes.

Nous vous invitons donc d’ores et déjà à réserver cette date.
 
Les informations nécessaires au bon déroulement de cette AG extraordinaire vous seront envoyées en temps voulu.

Les coprésidents de l'ACIPA

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑