24
Janvier

Rétablissons quelques vérités !

Publié dans Communiqués de presse

Comme avant et après chaque grande mobilisation des opposants au projet de Notre Dame des Landes – et ces mobilisations furent nombreuses et diverses dans le Grand Ouest et ailleurs en France ces dernières semaines ! – la communication des "pro-aéroport" se fait féroce. Et mensongère !
Aussi, rétablissons quelques vérités :

 
Le Président du Conseil départemental, M. Grosvalet, brandit l’accord conclu lors de la grève de la faim de 2012 entre les opposants et le PS 44 sous la responsabilité de François Hollande, à la veille de son élection, et veut en faire un scoop pour montrer que « les engagements ont été tenus ».
 
Rappelons-lui que ce document est public et lisible sur Reporterre depuis juillet 2015.
Certes, M. Grosvalet a raison pour ce qui concerne l’accord lui-même mais il omet plusieurs interventions qui ont suivi :

  1. cet accord a été étendu à tous les recours par Jean Marc Ayrault lui-même lors de l’inauguration du tram-train à Châteaubriant le 28 février 2014. (Ouest France, 1er mars 2014)
  2. les récents accords entre PS et EELV pour les élections municipales (Rennes, Nantes), et régionales de ces dernières années portaient sur la non-expulsion des habitants tant que tous les recours ne sont pas menés à leur terme, (Ouest France, 26 mars 2014)
  3. François Hollande lui-même a réaffirmé vouloir attendre la fin des recours avant toute expulsion, en septembre 2015 (Le Parisien, 25/09/2015)

 
Monsieur Grosvalet serait bien inspiré de s’informer mieux et par ailleurs, l’ACIPA renouvelle sa demande de rendez-vous, à laquelle il n’a toujours pas donné suite, contrairement à son prédécesseur.

 



 
L’instrumentalisation orchestrée par Messieurs Mustière et Retailleau, par médias interposés, de ce qui s’est passé chez la famille Lamisse au lieu dit L’Isolette de Vigneux de Bretagne est inacceptable. Tout ceci n’est qu’un prétexte pour éviter le débat de fond sur le sujet de Notre-Dame-des-Landes. Les premiers faits de dégradation d’une maison – certes indéfendables – remontent à 2 ans et avaient été réglés en interne. Alors pourquoi ressortir ces faits au grand jour maintenant ? Les auteurs des récents tags sont-ils identifiés?
 
Sans doute M. Mustière, proche des professionnels du BTP,  après avoir essuyé le refus de présence de la FDSEA du Tarn à son AG des Ailes pour l'Ouest, cherche-t-il des alliés  locaux en instrumentalisant les déboires de cette famille.
 
Quant à M Retailleau, ses gesticulations orales de nouvel élu ne nous impressionnent pas ! Il n’a pas eu le courage d’aller débattre à Médiapart le 13 janvier 2016 avec Mme Verchère sur le sujet de Notre Dame des Landes ! Le fond du dossier serait-il trop dérangeant ? Le connaît-il bien d'ailleurs ?

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑